Historique

Historique de l’ E.p.l.C.

C’est  en 2007, lors d’échanges spontanés d’expériences sur le terrain, que des professionnels de la santé se sont rappelés avoir chacun d’entre eux une expertise particulière des maladies du cerveau dans leur pratique, et qu’une vraie concertation  multidisciplinaire et synergique est indispensable pour participer à l’optimalisation de la détection des maladies du cerveau et de la prise en charge des personnes malades .

Le choix de se pencher ensemble sur les maladies du cerveau leur a semblé d’emblée évident tant ces maladies, bien que très fréquentes et sources de multiples complications pouvant pour le moins limiter l’autonomie  des personnes  et déstructurer l’avenir d’une famille,  étaient souvent négligées, et même parfois causes d’isolement  par une réputation  indue de « maladies honteuses ».

En plus des complications médicales parfois les plus délétères quand elles ne sont pas létales, ces maladies confrontent le plus souvent aussi à diverses complications  humaines, sociales, financières , et à un isolement même culturel qui contribuent à dévaloriser la personne malade vis-à-vis d’elle-même et  de la société.

Ce groupement spontané constitué d’abord d’un neurologue, de médecins généralistes, de pharmaciens  et d’une infirmière, a très vite été rejoint par d’autres infirmières, des kinésithérapeutes, des aides familiales, des ergothérapeutes, une neuropsychologue, des logopèdes, et d’autres encore ….élargissant  de plus en plus les cercles de compétences et de concertations multidisciplinaires dans un idéal de contribuer ensemble à la meilleure approche de ces maladies sur le terrain.

Constatant la nécessité de promouvoir davantage la formation et la sensibilisation aux maladies neurologiques pendant nos études respectives et l’importance de participer à la promotion de la Recherche sur le Cerveau, ce groupe s’est aussi enrichi du soutien actif d’une Haute Ecole, et du « Belgian Brain Council »  réunissant les sociétés universitaires  belges dans les différents domaines des neurosciences .

Naturellement, le soutien et la participation des Associations de Patients et de leurs aidants proches s’est montré d’emblée indispensable pour la meilleure efficacité sur le terrain, et  nombreux d’entre eux nous ont non seulement manifesté leur soutien à cette dynamique de concertation nécessaire et attendue, mais aussi nous ont confirmé leur intérêt à participer aux différentes actions induites par l’EplC.

Tout en se constituant en a.s.b.l., l’EplC désire se manifester surtout  en tant qu’association de faits sur le terrain.

(Statuts EplC Moniteur Belge n° 08147592,  2008)